Chargement

Mardi 02 juillet
Sur la route menant à Lichoro, village situé au pied du Mont Olympe, nous faisons un arrêt à Thessalonique pour aller à la banque, faire quelques courses et faire une vidange du combi. Pendant que le mécano changeait l’huile, nous en avons profité pour nettoyer à l’essence les flancs du combi recouvert d’asphalte. Une fois terminés, nous lui demandons de mettre un coup de karsher pour rincer le combi. Nous nous apercevons malheureusement que quelques heures plus tard qu’il avait avait réussi à casser le rétroviseur côté passager. Juste avant la tombée de la nuit, nous arrivons à Lichoro.
Mercredi à la première heure, nous nous rendons au poste de police afin d’obtenir plus d’informations concernant la procédure de réservation pour passer une nuit en refuge. Il nous communique les coordonnées téléphoniques, appelons et réservons notre nuit. Ayant du temps devant nous car l’ascension jusqu’au refuge ne prend que trois heures, nous passons la matinée dans un café possédant internet. A midi, nous mangeons une salade dans le combi au départ de la randonnée situé 1100 mètres d’altitude et commençons notre ascension à 14h30. Heureusement pour nous, une grande partie du sentier était ombragé car à cette heure de la journée, la chaleur était bien pesante. 2heures et demi plus tard et 1000 mètres plus haut, nous arrivons au refuge. Dès notre arrivée, nous étions contents de nous déchausser,d’enfiler des pantoufles prêtées par le refuge et de pouvoir contempler la magnifique vue qui s’offrait à nous. Avant la tombée de la nuit, nous dinons sur la terrasse et finissons la soirée avec un bon verre de vin rouge offert par un groupe d’amis tchèques autour de la cheminée. Jeudi 4 juillet, le grand jour est arrivé. Malgré une nuit pas terrible, nous voilà prêts à 6h30 à gravir les 817mètres qui nous séparent du Mytikas, le sommet le plus haut du mont Olympe. Nous commençons notre ascension avec une belle lumière et étant les premiers à monter, nous avons eu la chance de rencontrer un couple de chamois à seulement quelques mètres de nous. A 9h30,après une longue traversée sur un flanc de montagne , nous atteignons le premier sommet Skala à 2866 mètres.De là, nous apercevons bien le sommet du Mytikas. Il ne nous reste plus que 50 mètres de dénivelé à monter mais à partir de ce point la randonnée s’arrête pour faire face â de l’escalade. Le panneau indique 45 minutes de monter et nous comprenons vite pourquoi car nous devons utiliser nos mains et parfois s’assoir pour avancer prudemment car une chute dans le précipice pourrait être fatale.
10h15, nous y sommes, nous atteignons seuls le sommet du Mytikas à 2917 mètres. Comme des vrais alpinistes chevronnés, nous signons le livre d’or de ceux qu’ils l’ont atteint, prenons une photo avec le drapeau grec et nous nous asseyons quelques minutes pour contempler la vue depuis le sommet. Nous redescendons ensuite tranquillement jusqu’au refuge pour déjeuner puis continuons jusqu’au parking où nous arrivons à 16heures crevés mais fiers d’avoir réussi a atteindre le sommet du mont Olympe. Nous retournons à Lichoro faire une lessive et y passer une dernière nuit.

Une réaction au sujet de « Mont Olympe »

  1. Bonjour,
    J’organise actuellement notre séjour en Grèce et justement nous souhaitions faire l’ascension du Mont Olympe. Je me demandais justement s’il était possible de la faire seuls… Vous ne l’avez pas regretté ou trouvé trop difficile? Les chemins sont-ils bien balisés, accessibles notamment pour la partie « escalade » que vous signalez? Merci pour vos infos précieuses. Jen

Répondre à Jen Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut